Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 11:28
Four à pain: une nouvelle toiture!

Bonjour!

Je me décide enfin à poster quelques photos des travaux de l'été dernier.

Aujourd'hui, la fin de la toiture de la petite maison du four à pain.

En 2013, nous n'avions refait qu'un quart du toit; en effet, nous avions constaté que la demie poutre faîtière était très abimée, creusée, donc à changer...

Nous avons commandé le bois pour l'été suivant mais il a fait tellement mauvais en 2014 que nous avons finalement travaillé à l'intérieur, et c'est seulement en 2015 que nous avons entrepris cette deuxième partie du chantier.

L'entrée du pignon EST était vraiment trop basse.

L'entrée du pignon EST était vraiment trop basse.

Après avoir étayé les 2 derniers chevrons supportant les tuiles déjà changées, nous avons tout démonté.

C'est certain, nous ne sommes pas charpentiers! Nous nous sommes débrouillés et nous avons réussi à remonter quelque chose de correct, même si nous voyons très bien les défauts que l'on essaiera de camoufler plus tard, ça tient et nous avons terminé la couverture sans soucis...

poutre faîtière taillée puis posée.

poutre faîtière taillée puis posée.

L'entrée ne pose plus aucun problème!

L'entrée ne pose plus aucun problème!

Côté jardin,

Côté jardin,

côté cour.

côté cour.

Toutes les tuiles sont anciennes et ça n'a pas toujours été simple à agencer: elles ont parfois des formes bizarres, des tailles différentes.

Yoyo a ajouté une jolie touche finale (enfin pas tout à fait finale puisqu'on doit encore s'occuper des morceaux de mur et du tour de la cheminée...) que j'aime beaucoup: il a accroché à la verticale les rateliers que l'on avait décrochés pour aménager l'ancienne étable.

Four à pain: une nouvelle toiture!

A bientôt!

Published by chris054
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 14:07

Suite à un commentaire reçu aujourd'hui, je me suis dit que je pourrais publier un petit article avec ce que nous avions réalisé de nouveau.

La première volée était restée comme en mars 2011, c'est à dire avec le béton cellulaire juste recouvert d'une couche d'accroche comme protection.

(Voir le lien ci-dessus)

 

Nous avons longtemps cherché une solution pour le dessous de la 1ère marche (le problème, c'était la partie arrondie), et finalement, nous avons utilisé des carreaux restant du sol.

Nous avons coupé des bandes de 5,5cm et des bandes de 2,75 (les carreaux font 33cm de côté).

Nous avons partagé les bandes de 5,5 en carrés et celles de 2,75 en carrés et en rectangles.

Ensuite ,on a composé un motif que l'on a répété et collé sur la grille plastique prédécoupée à la taille de la surface à recouvrir.

On a apporté le tout sur une planche juste devant la marche, étalé la colle à carrelage et voilà ce que ça donne:

 

Nous avions, l'an dernier, réalisé un gobetis sur le côté en prévision d'un enduit que nous avons appliqué seulement le mois dernier!

Il est loin d'être parfait et on voit bien les défauts, mais bon, ça ira bien comme çà!

Octobre 2015

Octobre 2015

C'est tout pour aujourd'hui!

Peut-être d'autres nouveautés prochainement!

A bientôt!

Published by chris054 - dans travaux maison
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 21:25

                    Elle est enfin installée:

                                       la centrale d'aspiration!

                Petit retour en arrière:

cuisi13

Automne 2006, les plafonds sont remontés, le sol est creusé, c'est le moment de passer les gaines et les tuyaux; les blancs sont ceux qui nous intéressent aujourd'hui. Ils sont longés par une gaine contenant les fils électriques nécessaires au fonctionnement du système d'aspiration. Les morceaux à la verticale dépasseront de la dalle pour être raccordés au ramasse-miettes et à une prise dans la salle.

cuisi14


cuisine

Décembre 2007, janvier 2008: installation des meubles de la cuisine, et sous celui tout à droite, la sortie ramasse-miettes.

février 2010 021

Fin 2008: Une plinthe est posée provisoirement pour que le ramasse miettes soit en place; mais comme rien n'est standard,  il fallait vernir, rien n'était fixé, enfin bref! Le ramasse-miettes a fini par se casser (2013)!

En fait, heureusement que rien n'était fixé...

En effet, nous avons ajouté un accessoire dont nous ne connaissions pas l'existence au début de l'installation: c'est un petit appareil, avec un tuyau extensible jusqu'à 4m, qui permet d'aspirer vite fait dans la cuisine sans sortir le gros tuyau à chaque fois.

Le problème, c'est que ce n'était pas prévu et qu'il a fallu trouver le meilleur endroit où c'était possible de l'installer.

Nous avons choisi la gauche du meuble sur lequel il y a les plaques de cuisson. Il aurait été mieux plus en hauteur mais ce n'était pas possible.

Donc, à la sortie prévue pour le ramasse-miettes, on a mis un raccord en Y.

Deux branches, une pour le ramasse-miettes et une pour la rallonge nécessaire au petit appareil.

Le plus difficile a été de raccorder les fils; en effet, j'avais une petite boîte, mais elle avait été mise avant les meubles...Et elle arrivait juste au niveau de la plinthe. J'ai donc travaillé couchée, essayant de trouver la meilleure position pour raccorder les fils. Je peux vous dire que j'étais bien contente quand ça a été fait!

P1040093.JPG

Quand les tuyaux ont été fixés, on a fabriqué un coffrage en chêne qu'il nous reste à vernir.

Voici une vue prise du dessus. il n'a pas encore été recouvert: je préfèrais qu'il reste accessible quand l'installateur viendrait.

P1040098.JPG

P1040099--2-.JPG

Le tuyau court sous le meuble, sort sur le côté et remonte pour rejoindre un fond de prise derrière le coffrage.

Après, il n'y a plus qu'à relier!

Le ramasse-miettes est bien fixé désormais, la plinthe aussi.

P1040104 (2)

Nos pièces sont grandes; nous avons donc prévu plusieurs prises, dont deux à l'étage.

Ci-dessous, le tuyau passe dans la salle de bains,

PIC 0613

où nous avons une prise,

sdb80

puis derrière le mur de refend, pour finir par une prise dans la chambre du bout.

Nous avons encore une prise dans l'ancien fenil où nous travaillons actuellement.

Et pour finir, nous avons demandé à l'installateur d'en poser une près de la centrale

P1040090

et de prévoir un raccord pour aller jusqu'à la grange.

Et maintenant, voilà la bête:

P1040089 (2)

C'est gros quand même, non?

                                               Bon,

                      même si on n'a plus le traîneau à balader,

                      même si c'est bien plus pratique,

                      il faut quand même faire le ménage...

                      Et çà, c'est pas trop mon truc!!!!!!!!!!

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 18:44

L'ancien fenil poursuit sa transformation:

Nous avons enduit les murs à la chaux, bien sûr!

A la chaux, mais, pas que...

Le mur sud a reçu 5 cm de terre-paille-chaux, en deux couches; la deuxième a été lissée à la truelle. c'était en novembre. Heureusement, la pièce, qui n'est pas chauffée, est assez bien isolée, car, comme par hasard, une fois qu'on a eu terminé, il s'est mis à faire -5° la nuit; Impossible donc, d'ouvrir souvent pour aérer! Du coup, ça sèche lentement...

murs-extens03-copie-1.JPG

Sur cette photo,le gobetis du mur sud est terminé (chaux-terre/ sable). Vous remarquerez le malaxeur ( tout neuf) qui nous permet de faire facilement le mélange à l'étage. Les tasseaux sont juste là pour faire à peu près la bonne épaisseur.

Ci-dessous, tout est prêt pour le gobetis du mur de refend (chaux/sable)

 

murs-extens01.JPG


 

murs-extens02b.JPG

 

La terre, nous aurions pu la prendre dans le terrain, mais on avait repéré pas loin de chez nous, une maison en construction avec un joli tas de terre orangée à côté; je suis donc allée trouver les propriétaires qui ont confirmé que c'était de l'argile et nous ont permis d'en prendre un peu. Bon, ça collait, mais c'était mieux que d'avoir à creuser!

C'était une belle terre, dans laquelle nous n'avons pas trouvé un seul caillou,si riche en argile qu'il a fallu ajouter beaucoup d'eau (au moins un volume d'eau pour un volume d'argile) pour obtenir une boue sans grumeaux qui me faisait penser à une crème au café. Monique (http://terre-pierre-et-chaux.fr) m'avait dit: "Tant qu'il reste des morceaux, tu peux rajouter de l'eau!"

Malaxer la terre, passer la paille au broyeur, et faire les bétonnières, ça prend quand même du temps...

Heureusement, Gabrielle et Dominique sont venus nous aider et un de mes fils est passé au début du chantier; ça nous a permis de bien démarrer. Ma fille et ma petite fille sont venues d'Ardèche et les soucis d'intendance ont été bien allégés.Et ce qu'on retient bien, ce ne sont pas les soucis, la fatigue, etc..., ce sont les bons moments passés ensemble après-chantier. Merci, merci.......................................

murs extens05

 

Pendant que Yoyo et Dominique s'occupaient de la rambarde du perron, Gabrielle et moi, nous faisions tourner le mélange dans la bétonnière. Notre technique étant de remplir  deux à trois grosses poubelles préparées à l'étage avec le terre-paille-chaux que nous montions dans des seaux , de nettoyer la béto et la brouette avant qu'il fasse nuit, et enfin d'attaquer l'enduit du mur sud.

Et bien, je peux vous dire que ça va bien plus vite de vider les poubelles en projetant le produit sur le mur ,que de les remplir... Et celà, je le vérifierai dans la semaine suivante, lorsque je terminerai le travail commencé.

 

P1040036.JPG

 

P1040031.JPG

 

(Les petites taches claires sont des défauts de la photo.)

P1040032.JPG

 

 

 

P1040031.JPG

 

 

Le mur de refend a, lui aussi, fait connaissance avec le "terre-paille-chaux"; c'était le meilleur moyen de boucher les trous et d'égaliser un minimum avant un enduit chaux (aérienne) qui ne doit pas être épais.

Peut-être même que, finalement, ça restera comme çà! A condition toutefois, que tous les petits morceaux de paille restent bien pris dans le mélange, car je n'ai évidemment, ni lissé, ni taloché, puisque je pensais enduire...

P1040039.JPG

 

Maintenant, ce mur est sec presque partout; en effet, à part là où il y avait des trous ou des espaces à boucher, il n'y a que 1 cm d'épaisseur max. Et vraiment on aime bien son aspect. Je mettrai prochainement une photo de cet enduit tel qu'il est au bout d'un mois et demi; vous verrez mieux.

 

A bientôt pour la suite!

 

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 13:26

Samedi 14 septembre, nous sommes devenus, le temps d'une journée, pizzaïolos, boulangers...

Yoyo à la cuisson et moi à la confection!

Heureusement, nous n'étions pas seuls!

Tous les copains invités avaient répondu "présent" et avaient apporté des tartes, des boules de pâte à pizza et à pain... ainsi que quelques bonnes bouteilles pour accompagner les essais culinaires.

Le four était déjà chaud et nous avons enfourné les tartes à la mirabelle préparées par Maryvonne. (Quelle bonne idée, je n'avais pas prévu le dessert!)

Pendant ce temps, en cuisine, ça pétrissait dur...Doudou et Maryvonne épluchaient les pommes de terre pour les pommes boulangères. 

En premier, afin qu'elles aient le temps de lever, les pâtes à pain ont été mises en boules dans des panières garnies de torchons.

four à pain 79On a des pelles à enfourner en bois qui étaient sur le four mais Yoyo en a fabriqué une plus mince avec l'ancienne porte du four (en tôle assez légère et pas mal roillée!) On la voit debout sur la droite du four.

Il a récupéré la poignée, et l'a fixée sur une plaque épaisse que l'on a achetée de la bonne taille pour faire la nouvelle porte. C'est elle qui est retournée à l'horizontale devant le four.


Ensuite, pour essayer et calmer l'appétit des plus affamés, Jacques a préparé deux fougasses que Yoyo a enfournées sans attendre.Pouille était chargé de surveiller le chrono.

four à pain 84

Les pâtes à pizza ont été étalées et garnies de façons variées; en voici quatre prêtes à cuire.

four à pain 90Comme vous pouvez le constater sur cette photo, on a fabriqué un plan de travail provisoire, avec, dessus des carreaux restant du carrelage de la salle.

Le pain a longtemps attendu son tour et, le rosé commençant à faire effet, on n'était plus aussi efficaces et pas très sûrs du moment où il fallait l'enfourner!

four à pain 88Le chiffon rouge, c'est aussi pour ne pas se cogner; ils étaient petits ceux qui ont construit ce four!

Finalement, tout a bien cuit, même les pommes de terre qui ont été mises à la fin.

Les tables avaient été installées à côté du four par ceux qui n'étaient pas en cuisine et nous nous sommes régalés...

Jacques, Dominique et Christian ont même trouvé le temps de réparer le portail en utilisant la meuleuse, le poste à souder...

Bon, moi, j'étais à l'intérieur et je n'ai pas tout vu...

Etant tous bien occupés, on n'a pas trop pensé aux photos! Pas une seule des tartes et des pains, et puis après, c'est trop tard!

Bref! C'était une très bonne journée, à renouveler!

Merci à Christian, Maryvonne, Patrick, Pouille, Gabrielle, Dominique, Doudou, Jacques et à Michèle qui nous a rejoints pour la soirée. Sans les copains...

On vous aurait bien invités, vous qui nous lisez, mais comme c'était un premier essai...

Allez! A plus!

Published by chris054
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 17:52

Premier feu dans le four! (Mercredi)

four à pain 68

 

Là, le doigt montre la fumée qui est aspirée par la cheminée.

four à pain 61

four à pain 63

 

Petit à petit, le feu est poussé vers le fond.

four à pain 69

 

Ci-dessous, les flammes lèchent le coffrage.

four à pain 72

 

Les planches du coffrage brûlent, le contreplaqué ne se laisse pas faire...On voit bien les restes de pieds.

four à pain 71

 

On commence à voir les lignes de briques.

four à pain 73

 

Ce matin, vendredi donc, le four dégageait encore un peu de chaleur, la voûte est toujours là...

                                                    A bientôt!

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 19:11

Bonjour!

Nous avons refait une partie du toit, celle au-dessus du four et autour de la cheminée.

Il a fallu changé quelques chevrons, de ce côté et  celui de rive de l'autre versant.

On en a profité pour maçonner le dessus du mur du pignon ouest, afin que les pierres ne glissent pas et que l'ensemble soit plus solide.


Nous avons préféré mettre une sous-toiture car les tuiles sont anciennes. De plus, la pluie était prévue et on ne tenait pas à ce que la vôute la reçoive.


four à pain 551er essai avec une tuile de rive. 


four à pain 57

Donc: sous-toiture, tasseaux pour la maintenir sur les chevrons et liteaux tous les 11cm pour les tuiles plates, Yoyo sur l'échelle du côté du pignon et moi à l'autre extrémité. Nous avons chacun une cale qui nous permet de ne pas mesurer à chaque fois. Nous n'avons fait le trait bleu qu'au départ.


four à pain 56

Ensuite, pendant qu'il prépare les tuiles (tri, nettoyage, transport...) et les pose (pour voir...), je suis sur le toit ( pourtant, je ne bois que de l'eau quand je travaille...Juré!); sur la photo ci-dessus, fles derniers tasseaux sont fixés côté pignon, mais vers la cheminée, il faut augmenter légèrement l'espace pour arriver en haut sur une même ligne.



four à pain 59

Au bout de plusieurs demies journées,nous avons quand même un peu avancé...

Il faut dire que les tuiles ne sont pas fabriquées dans le même moule!

Non seulement, elles sont inégales en longueur( 25 à 29 cm), en largeur et parfois pas vraiment rectangulaire, mais, en plus, les excroissances qui font office de crochet (je ne sais pas comment cela s'appelle) sont plus ou moins grosses, ce qui fait que deux tuiles de 27 cm de long ne vont pas avoir forcément la même longueur une fois posées... Certaines sont tellement tordues, bombées dans un sens ou dans l'autre qu'on ne peut pas les laisser: faire et défaire...

Les tuiles du bas sont doublées en dessous par une demie, en quinconce bien sûr; au faîtage également, mais par dessus.

Avez-vous remarqué qu'on a fait une erreur?

Je suis bien sûre que tous ceux qui ont déjà fait un toit l'ont vu tout de suite!

Nous, c'est la première fois, et comme ce n'est pas une habitation, on n'a pas eu le courage de défaire...

Voici la partie terminée, du moins au niveau de la pose des tuiles! Il reste l'étanchéité autour de la cheminée, mais il fait trop chaud en ce moment, il faudrait le faire en soirée, et on n'a pas encore pris le temps.


four à pain 60

Si vous regardez bien, vous pouvez voir que de la fumée sort de la cheminée.

Nous avons en effet allumé le premier feu mercredi, pas trop fort.

Mardi, on avait scié les pieds du coffrage. nettoyé la sole, tout çà en espérant ne pas prendre le coffrage sur la tête... Et bien, quand on a supprimé le dernier pied, devant la porte, le coffrage n'est pas tombé!

Il va donc falloir faire plusieurs flambées avant d'enfourner les pizzas!

                A la prochaine, avec les photos du feu!

PS: Heureusement qu'on n'a pas tout fait; en effet, pour poser les dernières tuiles à gauche de la cheminée, on a enlevé les faîtières un peu plus loin et on a découvert un grand creux dans la poutre ! On ne pourra pas la laisser ainsi. (Encore des problèmes! Toujours des problèmes!...)

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 22:25

Bonjour!

Nous en étions restés à la pose des premières briques.

Yoyo était au nettoyage et à la bétonnière, et moi, je coupais les briques quand c'était nécessaire.

Allez! Photos de fin de voûte!four à pain 51(3)

four à pain 51

Le tout a ensuite été recouvert de ciment réfractaire, puis, le lendemain, vendredi, de Multibat.four à pain 52

Le samedi, nous avons arrosé avant d'ajouter une bonne couche de sable.four à pain 53

Nous saurons très bientôt si la voûte est solide, puisqu'il y a eu deux semaines vendredi que le maçon a dit qu'on pourrait décoffrer dans quinze jours.

En tous cas, nous avons 288 briques réfractaires de qualité en stock! Avis aux amateurs!

A bientôt pour la destruction du coffrage et le premier feu...

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 19:43

Bonjour à tous!

Les briques étaient là, le temps au beau fixe, il valait mieux ne pas traîner!

Le maçon qui nous aide a déjà restauré des fours et il nous a conseillé un coffrage en bois plutôt qu'un tas de sable.

Nous avons donc préparé ce coffrage.

Voici quelques photos:four à pain 41

four à pain 41(2)

four à pain 41(3)

J'ai commencé à fixer des tasseaux entre les planches, mais ces messieurs n'ont pas attendu que j'ai terminé pour emporter l'ensemble dans le four.

four-a-pain-43.JPG

 

Sur place, nous avons ajouté des pieds, d'autres tasseaux en travers,

four à pain 45

puis du contreplaqué,

four à pain 47

 Le maçon a décidé que, vu la qualité des briques, on pouvait les mettre sur la longueur (l'épaisseur de la voûte ne sera plus que de 11 cm). (OK!...Mais qu'est-ce qu'on va faire de toutes celles qui vont rester?...)

Il a donc commencé le long de la cheminée et là, autre surprise, il ne les collait pas en cercle comme elles étaient, mais en lignes.

Bon, c'est son métier, il sait ce qu'il fait, mais j'aurais bien aimé que ce soit fait comme c'était...

four à pain 50(2)

Et pendant ce temps, Yoyo était à la préparation des briques (un peu de grattage et trempage).

four à pain 49(2)

Tout ne s'est pas fait en un jour, et c'est pour cela que la suite sera au prochain article!

Au revoir...

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 21:20

 

La dernière fois, je vous ai parlé de la cheminée, et bien voici la  photo de fin.

four-a-pain-18.JPG

 

Nous sommes allés chercher 500 briques réfractaires qui proviennent d'un four à céramiques ( 2000°).Chaque brique pesant plus de 3 kg, nous les avons réparties:

 moitié dans la remorque,four à pain 22

moitié dans le Voyager! (Il y en avait 2 épaisseurs jusqu'aux sièges.)four à pain 21


Elles sont spéciales ces briques: conçues pour des fours tunnel, elles ont un des petits côtés moins épais que l'autre. four à pain 29


Après mesures et calculs, le maçon avait compté qu'il en fallait 400. Les anciennes étaient à la verticale (épaisseur de la voûte: 22 cm)  et avec une section de 11 x 5, c'était même un peu juste pour un diamètre de 190 cm. Nous en avons rapporté 500, tout en sachant que si il en manquait, nous pouvions retourner en acheter.

Ensuite, il a fallu découvrir le toit, enlever un chevron pour pouvoir nettoyer le dessus de la voûte avant de le démonter.four à pain 32(3)

Dur, dur le nettoyage!four à pain 31

Après avoir viré tous les morceaux de bois à moitié pourris, il a fallu remplir des seaux de mélange de terre, petits gravats et excréments de volaille... sans compter les squelettes d'animaux, dont celui d'un chat...

four à pain 30(2)

Au début, c'était moi qui était là-haut, mais j'ai été prise de nausées, et j'ai été obligée d'arrêter!

Vous allez dire "La bonne excuse!..." Et bien, non! J'étais vraiment très, très mal! C'est donc Yoyo qui s'y est collé et moi, j'ai rempli les sacs. A l'extérieur, c'est moins génant.four à pain 33

Tout çà, ce sont des sacs de "m...." qui vont aller sur le tas de compost.

Le démontage de la voûte a été bien plus amusant. Parfois, il suffisait d'ôter une brique et tout le rang tombait...

Etat de la voûte:four à pain 28

four à pain 27

Destruction:four à pain 34

 

four-a-pain-36.JPG

four à pain 37(2)

 

L'évacuation s'est faite à la brouette; il y avait juste la rue à traverser, notre voisin ayant besoin de gravats... les briques étaient vraiment en mauvais état, impossible de récupérer...

 

four à pain 39

 

          En fait, le four a un diamètre de 2m10.

Bon, c'est tout pour aujourd'hui! La suite au prochain article!

A bientôt...

 

Published by chris054 - dans rénovation
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de travaux-maison.chris054.over-blog.com
  • Le blog de travaux-maison.chris054.over-blog.com
  • : Historique de la rénovation d'une ferme. Pourquoi la huppe fasciée? Et bien, parce que tous les ans, un couple de huppes vient nicher dans un trou du mur du pignon Est de la maison, à 1 m du sol; c'est donc aussi leur maison!
  • Contact

Recherche